8.8 C
תל אביב
16 בדצמבר 2019
ליכודניק
אלי חזן

Novembre 1947 et les réfugiés juif

ליכודניק מביא את תרגום מאמרו של אלי חזן לצרפתית בדבר כ"ט בנובמבר והפליטים היהודים ממדינות ערב שפורסם ב"ישראל היום". תרגום : רשל טויטו 


Demain, vendredi, nous fêterons le 66ieme anniversaire,commémorant la décision de l'ONU:  la partition de la terre sous mandat britannique en deux états: un état juif et un état arabe. Cette décision connue sous le nom de «  résolution 181 »,  a rétrospectivement eut d'importantes répercussions sur la région. Il ne s'agit pas seulement de répercussions politiques mais aussi humaines, par le refus de la population arabe d'accepter la résolution et l'entêtement de grand nombre de leurs dirigeants, à empêcher la création d'un état juif.  6000 juifs ont péri suites au hostilités et a la guerre.



Ces mêmes dirigeants ont ainsi créés  la tragédie humaine arabe: ils ont forcé les habitants arabes locaux à quitter leurs foyers afin qu'ils puissent abattre leurs voisins juifs, or ces mauvaises intentions ont échoué et ces mêmes habitants sont devenus des réfugiés en dehors d'Israël.

En conséquence a cette crise, des milliers de juifs ont été chassé ou ont du partir face a la brutalité des régimes arabes suite a la création de l'état hébreu. Ces mêmes personnes ont du tout quitter et s'arracher de leurs racines pour venir s'installer en Israël.



Pendant des années les dirigeants arabes ont renforcé le sentiment de frustration en s'entêtant a ne pas réhabiliter et rebâtir la vie des réfugiés arabes dans les états qui les ont accueilli. Ailleurs dans le monde où des problèmes similaires se sont produit, les états accueillants ont mis en place des structures d'intégration pour ces  populations déplacées. Ce fut le cas notamment en Allemagne de l'ouest, en Inde et au Pakistan, en Turquie, en Grèce et dans d'autres contrées.  Ces réfugiés issus de la partition, sont devenus victimes d'une politique de propagande cynique et anti-israélienne. La conséquence de cette tragédie fut pour les populations arabes ce qu'ils appelent la  « Nakba » (

la catastrophe).


Dans le même temps, fut passé  intentionnellement sous silence, l'exode et la tragédie des juifs des pays arabes.  Ils ont été massacrés, expulsés – leurs bien confisqués. Des spoliations que certains estiment aujourd'hui à plus de  300 milliards de dollars, des déracinements aux conséquences psychologiques et humaines n'ont jamais été pris en compte. Cette réalité nous prouve qu'il existe bien une « Nakba »  que l'histoire a totalement ignorée: la Nakba (catastrophe) Juive.


Le sujet des réfugiés palestiniens est au centre de la propagande internationale et dans toutes les initiatives politiques. Durant des années, les institutions israéliennes n'ont pas pris en compte le problème des réfugiés juifs. Mais cela a changé récemment de plusieurs façons: l'histoire des réfugiés juifs est de plus en plus raconté et devient le sujet de plusieurs documentaires historiques approfondis. Des témoignages sur le sujet ont été édité. Un organisme de Seniors  a initié le projet « et tu raconteras a ton fils » et à la Knesset (le parlement israélien) a été saisie pour traiter du sujet.


Les carences concernent en grandes parties la propagation de ces informations au sein des organismes centraux. Les quelques campagnes sur le sujet n'ont toujours pas été suivi pour le moment de résultats probants. Des moyens plus importants et plus ciblés surement, sont nécessaires  afin d'accéder cette reconnaissance de cette tragédie juive.  Ces campagnes auront pour but de mettre en lumière les conséquences de la création de l'état hébreu sur ces juifs déracinés. Ces personnes qui dès la résolution 181 en 1947, ont trouvé refuge en terre d'Israël.



 

Related posts

הליידי שלא ביצעה פניית פרסה – אלי חזן

אריק זיו ויזר

אלטלנה: לא למלחמת אחים

אלי חזן

נדרשת ברית אסטרטגית חדשה

אריק זיו ויזר

הירושלמים מול אולמרט: סגירת מעגל

אלי חזן

לא פרס/מאת: אלי חזן

אריק זיו ויזר

גבי אביטל ואלי חזן : ראש בראש על ביטול מבחני המיצ"ב

אלי חזן

השאר תגובה

דילוג לתוכן